Voir : Démonolâtrie

La lampe du Diable, Francisco de Goya

La lampe du Diable, Francisco de Goya L’ensorcelé. La Lampe du Diable est une oeuvre de Francisco de Goya, datant de 1798, inspirée d’une pièce de théâtre de l’auteur espagnol Antonio de Zamora. Elle se trouve actuellement à la National Gallery de Londres.

Apprêts de Lucifer et de l’Enfer, François Chauveau

Apprêts de Lucifer et de l’Enfer, François Chauveau Cette estampe de François Chauveau date de la fin du XVIIe siècle. Elle se trouve actuellement au musée des beaux-arts de Nancy.

Le jugement dernier (détail 2), Giotto di Bondone

Le jugement dernier (détail 2), Giotto di Bondone Le Jugement Dernier est une fresque peinte par l’artiste Giotto di Bondone en 1306. Elle se trouve sur le mur ouest de la chapelle de l’Arena à Padoue, ainsi appelée car elle occupe le site d’une arène romaine. La chapelle a été construite par Enrico Scrovegni en expiation pour les péchés de son père, un usurier mentionné dans l’oeuvre de Dante. Les travaux de construction débutèrent en 1303 et les fresques de Giotto sont généralement datées de 1305-1306.

Le jugement dernier, Giotto di Bondone

Le jugement dernier, Giotto di Bondone Le Jugement Dernier est une fresque peinte par l’artiste Giotto di Bondone en 1306. Elle se trouve sur le mur ouest de la chapelle de l’Arena à Padoue, ainsi appelée car elle occupe le site d’une arène romaine. La chapelle a été construite par Enrico Scrovegni en expiation pour les péchés de son père, un usurier mentionné dans l’oeuvre de Dante. Les travaux de construction débutèrent en 1303 et les fresques de Giotto sont généralement datées de 1305-1306.

Le jugement dernier (détail 1), Giotto di Bondone

Le jugement dernier (détail 1), Giotto di Bondone Le Jugement Dernier est une fresque peinte par l’artiste Giotto di Bondone en 1306. Elle se trouve sur le mur ouest de la chapelle de l’Arena à Padoue, ainsi appelée car elle occupe le site d’une arène romaine. La chapelle a été construite par Enrico Scrovegni en expiation pour les péchés de son père, un usurier mentionné dans l’oeuvre de Dante. Les travaux de construction débutèrent en 1303 et les fresques de Giotto sont généralement datées de 1305-1306.

Le Dragon donne sa puissance à la Bête, Facundus

Le Dragon donne sa puissance à la Bête, Facundus Le Dragon donne sa puissance à la Bête (Apocalypse XIII) est une enluminure sur parchemin, se trouvant à la Bibliothèque Nationale de Madrid. Elle a été réalisée par Facundus et constitue l’une des nombreuses illustrations de son Beatus achevé en 1047. * Sont nommés  ‘Beatus’ les manuscrits espagnols des Xe et XIe siècle dans lesquels sont copiés et illustrés l’Apocalypse de Jean associée aux Commentaires rédigés au VIIIe siècle par le moine Beatus.